Je crois ne pas en avoir parlé ici mais visiter New York est un de mes plus gros goal dans ma vie. Adolescente je pensais pouvoir y aller avant mes 25 ans, j'avais même pour projet de faire mes études là-bas et puis la vie s'est emmêlée et je me retrouve maintenant à 29 ans sans jamais y avoir mis les pieds. J'avoue que ça me mine beaucoup le moral mais j'ai décidé de me mettre un objectif qui est : fêter mes 30 ans là-bas, allez viens en discuter avec moi.

Pour que vous puissiez comprendre mon besoin de New York je vais devoir vous parler un peu de ma vie, de ce qui m'a amenée à penser que j'avais besoin de ce séjour pour avancer.

A lire aussi : Combattre l'angoisse


Bon je ne veux pas faire mon calimero et trop m'étendre ici mais très tôt j'ai ressenti un besoin d'évasion, de vivre ailleurs pour tout recommencer ailleurs, là où personne ne me connaît et où je n'aurais pas de passé. Je n'ai pas vécu des choses faciles dès le début de l'adolescence et j'ai développé mon envie de New York comme un mécanisme de survie. Du coup je m'étais dit que bosser pendant les vacances scolaires pourraient m'aider à payer mes études supérieures aux US (pas à New York même mais rien qu'aux US ça m'aurait suffit) mais malheureusement pour moi l'animation ne paye pas bien (j'ai commencé dans ce milieu très tôt, pendant les vacances avant de bosser vraiment là dedans) donc j'ai abandonné ce projet, et puis j'ai du arrêter mes études et commencer à travailler, je me suis donc dit "soit tu mets de côté pour reprendre les études là-bas, soit tu bosse et tu ira en vacances avant tes 25 ans" mais bien sur, ça ne s'est pas passé comme ça.


Et finalement je me suis laissée happée par la vie : j'ai pris un appartement, je n'ai pas pu reprendre mes études (je rêvais de faire des études de criminologie) et je me suis engagée dans un boulot contraignant au niveau de la charge de travail (que ce soit à la maison ou au travail en lui-même). Le quotidien, les factures, les petits salaires, les découverts, ma dépression, ... tout ça à pris le dessus sur mes rêves, sur ce rêve d'ailleurs.
J'ai fêté mes 29 ans la semaine dernière & ça me fou le bourdon vous imaginez pas (on parlera de ma difficulté à vieillir dans un autre article), et puis je me débat avec une dépression qui ne m'aide pas à voir le verre à moitié plein. Je n'arrête pas de me dire qu'il est trop tard, que je dois tirer un trait sur ce rêve alors que non, contrairement à ce que je pense je peux réaliser des choses & des rêves après mes 30 ans, mais ça c'est un autre sujet.

A lire aussi : Mais où étais-je ?


Ayant du mal à me lever le matin et à trouver du positif dans ma vie j'ai eu envie de me fixer un objectif : partir à New York pour fêter mes 30 ans. Bon c'est très ambitieux et je ne pense pas pouvoir le faire étant donné la somme qu'il faudrait que je mette de côté pour y aller et qu'il faut trouver un partenaire pour un tel voyage mais j'essaye de garder dans un coin de ma tête l'idée que cet objectif puisse être atteint. Je pense avoir trouvé un petit moyen pour me faire avancer, me concentrer sur la réalisation d'un rêve ne peut que m'aider non ? Et vous, vous avez des rêves de voyage ?


Tu as aimé cet article ? Épingle le sur Pinterest ♥